Notice: Undefined variable: open_graphite_head in /home/monsieurdk/npp/wp-content/plugins/open-graphite/_open_graphite.php on line 580
Édition 2015 des Nuits Photographiques de Pierrevert | Les Nuits Photographiques de Pierrevert
Les Nuits Photographiques de Pierrevert > du 30 juillet au 2 août 2020

Edition 2015 des Nuits Photographiques de Pierrevert

7ème édition / du 31 juillet au 2 août 

Convivialité : le maître mot du festival

Pour la septième année consécutive, le festival des Nuits Photographiques de Pierrevert prend ses quartiers d’été du 31 juillet au 2 août 2015. Il s’étendra cette année à l’échelle de l’agglomération de Manosque où il investira le très beau lieu de la fondation Carzou du 13 juin au 25 septembre 2015 avec une exposition de Hans Silvester.

Créé en 2008 par une bande de photographes passionnés réunie autour de Stéphane Kossmann, ce festival a pour objectif de provoquer des rencontres entre des photographes de renommée internationale et de jeunes talents auxquels le festival souhaite apporter confiance et visibilité. Ces artistes prometteurs sont choisis à l’issue d’un appel à candidature. Chaque année, environs 250 demandes nous parviennent et les heureux auteurs sélectionnés bénéficient d’un espace d’exposition pendant la durée du festival et d’une projection sur écran géant devant le public lors des trois manifestations nocturnes de Pierrevert.

Basé sur le double signe convivialité-qualité, le festival permet d’accéder à une sélection talentueuse tout en offrant une grande proximité entre le public, les artistes et les habitants de Pierrevert.
Chaque année, l’évènement est parrainé par un grand nom de la photographie (Les 6 premières éditions furent ainsi successivement parrainées par Peter Knapp, Oliviero Toscani, Steve Hiett, Hans Feurer, Jean Daniel Lorieux, et Sacha van Dorssen).

Pour l’édition 2015, nous aurons donc le plaisir d’accueillir le très célèbre photographe Hans Silvester.

Compte rendu de l’édition 2015

La 7ème édition des Nuits Photographiques de Pierrevert a connu un succès sans précédent ; Elargie à l’échelle de la communauté d’agglomération de Manosque, elle a intégré cette année une nouvelle dimension géographique et temporelle avec une exposition à la Fondation Carzou de Hans Silvester, le parrain de cette édition 2015, qui durera jusqu’à la fin Septembre.

Le temps fort, qui reste le festival de Pierrevert, a rencontré un public très nombreux et séduit par les expositions de grande qualité présentées dans des lieux magnifiques tels que les caves vinicoles Petra Viridis.et La Blaque, les chapelles St Patrice, de Régusse ou de Montfuron, le musée du vin, les salles de la Frâche..

On a dénombré plus de 2000 visiteurs sur l’ensemble de ces lieux sans compter les temps forts des vernissages de l’exposition de Hans Silvester et ses enfants bergers, de Denis Brihat et sa vision originale des fruits et légumes « autoportraits »,de Pierre Faure et ses gisants, de Céline Ravier et Martha Rossignol et leur regard sur une autre Ethiopie, celle des pèlerinages ;

Hans Silvester, parrain de la 7ème édition

Pour l’édition 2015 Pierrevert – Nuits Photographiques, Hans Feurer nous fait l’honneur de parrainer le festival.
Arrivé en Provence en 1962 depuis son Allemagne natale, il n’est plus reparti, émerveillé par la lumière de la Provence « drue, dense, qu’il va falloir apprivoiser », même si son métier l’a conduit aux quatre coins du monde, pour saisir des images d’une grande beauté: les hommes (les tziganes, les enfants bergers et le peuple de l’Omo), les animaux (chats, chevaux de Camargue, pigeons…) et les paysages: nature vierge et préservée, nature défigurée par l’industrialisation effrénée et la pollution.

  Mais aussi…

  • Une présentation exceptionnelle de photos de Vivian Maier, portraits ou paysages Haut Alpins, une infime partie d’une œuvre magnifique récemment retrouvée et l’aimable collaboration de l’association créée pour valoriser son œuvre.
  • Un public attentif lors de la leçon de photo de Hans Silvester et fasciné par sa personnalité généreuse et son engagement envers l’environnement mais aussi envers ces peuples de l’Ethiopie qui ont su préserver leur culture et leur art spontané, leur relation privilégiée à la nature, protégés mais de plus en plus vulnérables .
  • Des jeunes auteurs qui ont soumis leur travail à l’œil critique de grands professionnels tels que Peter Knapp , toujours fidèle au festival , qui s’est prêté au jeu de la lecture de portfolios pendant toute une journée avec l’aide de deux galeristes appartenant au prestigieux « Paris Photo »- Nathalie Locatelli ( galerie 127 de Marrakech et Corinne Tapia, ( galerie sous les étoiles de New York),et d’Olivier Bourgoin – Des ateliers organisés également par Phox/Olympus, assortis de balades dans le village pour appréhender le travail photographique et une présentation d’appareils de haut de gamme, dans la salle polyvalente ;

Environs 500 personnes ont assisté chaque soir aux projections nocturnes, et ont exprimé leur choix à travers le vote du public, dont le prix a été décerné à Michael Augustin pour son approche décalée mais très artistique, mettant en scène la poupée Barbie dans une relation improbable avec des humains.

Muriel Borovi, artiste en résidence

Muriel Borovi, sera présente avec sa «Photomobile» au restaurant « Chez Eric » à Montfuron, une semaine avant le festival, pour accueillir et faire des portraits. Un livre regroupant ces photos sortira à la fin du festival.
Une projection permanente aura lieu à la salle de la Frâche Haut du vendredi au Dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h : Le matin, des vidéos sur et à propos des photographes invités lors de toutes les éditions.
L’après-midi, projections des « Best-of » des Nuits et rediffusion du programme de la veille.

Le jury

Le Jury présidé par ROB VAN BRACHT, Creative Director Triggertales Amsterdam, sera très international avec CORINNE TAPIA, (Galerie «Sous les étoiles» New-York), DOMINIQUE BABIN (Directrice de projets artistiques, Manosque), NATHALIE LOCATELLI (Galerie 127, Marrakech), DIDIER KESLER (Agence Totemis, Paris), DOMINIQUE DATTOLA, (réalisateur, France), CATHERINE BRICE.

Les membres du jury ainsi que quelques membres de l’équipe des « Nuits » participeront à la lecture des Portfolios.

Les prix du Jury

  • Le prix de jury, qui était présidé par Rob Van Bracht , directeur artistique Hollandais, entouré de Nathalie Locatelli, Corinne Tapia, Didier Kessler, Dominique Dattola et Frédérique Babin a été attribué à Marie-Laure Louis, jeune artiste Mauricienne, attirée par le Mississipi et la Nouvelle Orléans : Photos en noir et blanc intitulées « laisser les bons temps rouler »à la rencontre des gens , et de leur culture profonde.
  • Un prix spécial a également été décerné par le jury à une œuvre très particulière « la Cella moderne » de Philippe Du Crest, une intrusion dans le milieu de la chirurgie, parfois violente, et toujours très esthétique et comme désincarnée. Ces heureux lauréats auront le privilège d’être publiés dans le très réputé magazine « Photo »avec qui nous avons engagé cette année un partenariat que nous espérons durable..La nouveauté de cette 7ème édition était la présence d’une artiste en résidence avec sa «photomobile» qui pendant plus d’une semaine a photographié les gens d’ici, selon son concept qu’elle définit comme «le sens de la terre». Plus de 600 portraits qui ont été édités dans un livre…

Prix des « Nuits de Pierrevert » 2015  :
MARIE-LAURE LOUIS

Prix spécial du jury :
PHILIPPE DU CREST

Prix du public  :
MICHAEL AUGUSTIN

Retour en images sur l’édition 2015

La 7ème édition en images

Les expositions

Les photographes invités

Les projections

Progamme 2015

Vendredi 31 juillet

14h visite des expositions avec le parrain, Hans Silvester, en présence des photographes exposants.
18h inauguration officielle à la salle polyvalente
19h vernissage de l’exposition Hans Silvester à la cave Petra Viridis

22h soirée projections

Adrien Selbert – Srebrenica / Marc Hispard – Hommage / Hans Silvester – Donga / Dorit Lombroso – After the masters / Céline Ravier – les pèlerins de Sheikh Hussein / Adrien Tache – Photografrika / Jean-Paul Lefret – Archanges urbains / Marta Rossignol – Lalibela / Fred Burnier – Objets trouvés / Philippe Ordioni – Portraits baroques / Nathalie Bagarry – We have a dream / Alain Sauvan – La photo…Pas toujours simple / Didier Bizet – Corée du nord / Pierre Faure – Les gisants / Sebastien Pageot – Les Empereurs / Pause, puis en bonus, Vidéo de la performance artistique de Margaux Aubin

Samedi 1er Août

9h30-12h, et 16h30-18h : lecture de portfolios à la maison pour tous
11h Plateau radio à la salle polyvalente
15h leçon de photo de Hans Silvester
16h30 Visite de l’exposition « la beauté du diable » avec Hans Silvester à la fondation Carzou
18h30 Vernissage Celine Ravier et Marta Rossignol à Regusse

22h soirée Projections

Adrien Selbert – Srebrenica / Denis Brihat / Lucie Jean – Aires de glace / Isabelle Serro – Les magiciens de l’aluminium / Benedicte lassalle – The Coming Out Project / Christian Rausch – Himalaya / Charles Couraud – Mauricette / Laurent Santi – Chiens de l’enfer / Michel Lozano – Les gueules noires de Provence / Sylvere Azoulay – Vanity / Arnaud Quaranta – Chili / Olivier Borde – Au-delà de ça / Jean Noviel – Terre des hommes, 2014 / Marie Mons – Typology / Philippe du Crest – La Cella moderne / Patrick Urvoy – L’autre language / Pause, puis en bonus, Court métrage : Le rêve de Bottom – Réalisation David Mandineau, auquel ont participé Stéphane Kossmann, Nicolas Lespagnol-Rizzi

Dimanche 2 Août

10h Signature de livres et de tirages à la salle polyvalente
14h Visite des expositions en présence des photographes
15h Projection Peter Knapp à la salle polyvalente
18h30 vernissage Pierre Faure à la chapelle de Montfuron

22h soirée Projections

Adrien Selbert – Srebrenica / Aline Weiss – Regards / Julie Poncet – Wallflower / Arianne Leguay – Virgo / Fatoumata Sakho – Collection particulière / Guillaume Poli – Dans la jungle de Tioxide / Marie-Laure Louis – Laisser les bons temps rouler / Adrien Selbert – Srebrenica / Julie Rochereau – another cloud / Sandrine Delage – Autarcies / Brigitte Manoukian – Maritza / Serge Arnal – Photo 2 photos / Takala – L’Europe de 4 à 16 ans / Michael Augustin – Le monde de barbie /. PRIX DU PUBLIC 2014 : TRISTAN ZILBERMAN

Expositions ouvertes de 10h à 12h et de 14h a 18h

Hans Silvester : « Les enfants bergers » à la cave Petra Viridis / «Les épouvantails » au golf du Lubéron
Bernard Plossu : tirages «Fresson» à la salle de la Frâche
Denis Brihat : tirages argentiques au domaine de La Blaque.
Philippe Du Crest : « La Cella moderne » au Musée de la vigne
Pierre Faure : « Les Gisants » à la chapelle de Montfuron
Brigitte Manoukian : « Maritza » à la chapelle St Patrice
Fred Burnier : « Objets trouvés » au domaine de Ste Marguerite
Marta Rossignol : « Lalibela » et Celine Ravier : « les pèlerins de Sheikh Hussein » à la chapelle de Regusse
Philippe Ordioni : « Portraits Baroques » au bar Le Bacchus

A la salle polyvalente :

Vivian Maier : Photographies de la période française
Lucie Jean exposera : « Aires de glace »
Alain Sauvan : La photo… pas toujours simple.
Les sténopés réalisés par les écoliers de Pierrevert

 Toute L’équipe des Nuits Photographiques remercie :

  • ses partenaires publics : Région, Département, commune de Pierrevert, DLVA ; et privés : Crédit agricole, Evian, Renault, Olympus / Phox , l’Occitane, Terre d’Oc, le Golf de Pierrevert, la cave coopérative Petra Viridis ,les caves vinicoles de La Blaque , de Régusse et le Château de Clapier, le restaurant « chez Eric de Montfuron », Jean Paul Julien , Nathalie Villain de Pierrevert, les éditions Arnaud Bizalion.
  • tous les bénévoles qui ont conduit et hébergé les invités, gardé les expositions, préparé les vernissages, assuré l’accueil du public ; sans oublier les équipes techniques de la commune, de la DLVA, pour leur compétence et disponibilité. Et toutes les bonne volontés qui permettent à ce festival d’assumer ses deux maitres mots : qualité et convivialité.
Shares
Share This