Les Nuits Photographiques de Pierrevert > du 17 au 20 septembre 2020

Amélie Viale,
artiste en résidence des Nuits Photographiques de Pierrevert 2020

Chemin, sentier, route, voie, piste, avenue, autoroute, ces mots désignent tous ce qui permet d’aller d’un point à un autre mais conservent aussi un sens métaphorique qui parle de la manière dont on fait le parcours. De nombreuses expressions en témoignent: être dans le bon chemin, emprunter un sentier escarpé, prendre la mauvaise route, chercher la voie, suivre une piste, s’ouvrir une avenue, une autoroute vers le succès.

Et si le trajet, le parcours était plus important que le but, pas seulement en termes de distance, direction ou de difficulté mais en termes d’expériences, de rencontres, de hasard, d’émerveillement, de transformation profonde de celui ou celle qui se met en marche.

Quand on se retrouve à la croisée des chemins, décidé à prendre la route, la voix intérieure devient la voie qu’il faut suivre. Se mettre en marche, se déplacer, changer d’horizon, laisser derrière soi le passé, se fondre dans le mouvement et le paysage, s’aider des forces naturelles pour vaincre l’immobilité est à soi seul le projet dont le récit sera la trace.

Il existe en Martinique une route splendide qu’on nomme route de la trace. C’est ma route de la trace que je veux imprimer dans le paysage de Pierrevert, de son golf et des souvenirs intimes qu’il évoque pour moi à ses collines pierreuses en passant par son histoire rebelle et en m’aidant de la foudre et du vert de la lignite.

Ma route de la trace prendra-t-elle la forme d’un jeu de cartes (tarot ou oracle), d’une carte du pays imaginaire de nos vies (comme une carte du tendre), d’un chemin de vie (comme un chemin de croix), d’un par- cours d’orientation ? Je ne le sais pas encore mais chaque carte, territoire, station imaginés devrait parler à tous à partir de l’intimité de mon expérience.

Biographie

Amélie Viale, architecte d’intérieur, se spécialise du- rant ses études dans la conception d’images en 3D. Aujourd’hui, elle allie ses compétences architecturales à l’image : la matière qu’elle préfère manipuler. Artiste plasticienne depuis 2011, elle utilise la photographie, la performance et l’installation comme outils d’expres- sion pour ses sujets d’expérimentation. «En partant de mon expérience personnelle, j’allie des histoires tou- chant le plus grand nombre : le deuil, l’abandon et la séparation font partie de mes préoccupations artistiques majeures.» Son travail est motivé par la recherche et l’expérimentation de nouvelles passerelles entre l’idée, sa représentation et sa concrétisation, associés à une réflexion sur les notions de trace et d’éphémère.

Expositions personnelles

[pourquoituémort] la fée verte, Lyon, mars-avril 2013 [pourquoituémort] galerie imag’in, Lyon, février 2012

[je vois passer les gens] Librairie les yeux dans les arbres, Lyon, mai 2011

[je vois passer les gens] Librairie racontes moi la terre, Bron, mars 2011

[Sur ma route] Ray Formation, 24 rue de girondins, Lyon, 2010

[La poésie du réel] Centre commecial Grand Ouest, Ecully, 2010-2017

Expositions Collectives

2018
[Réflexion faite] festival des jardins de chaumont-sur-loire, avril-novembre
[Réflexion faite] parc de la Villette, Paris, juin-octobre
[Vous l’entendez ?] collectif soir,orangerie du parc de la tête d’or, juillet
[Sans soleil] festival de Pierrevert, juillet
[Feu] exposition suite à une résidence, ile de groix, février

2017
[jeux utopistes] festival de Pierrevert, projection, juillet
[Dystopia] Galerie Bloo, Lyon, juin

2016
[jeux utopistes] Galerie Bloo, Lyon, juin

2015
[Re-père] Rencontres d’Arles, Ateliers sncf, Arles, été

2011
[partir] les gens de l’image, l’Orangerie du parc de la tête d’Or, Lyon, septembre
[partir] Artissime, Ecully, mai-juin

2010
[Marathon] Fnac Bellecour, Lyon, août-septembre [Marathon] Fnac de la Bourse, Marseille, mai
[Salon Photographique], Galerie du vieux Bassin, Allauch, avril
[Des-kor-Bo] Parcours d’artistes, Saint-Gilles, Bruxelles, mai [La Friche], CLAC, Lyon, avril

Workshop et résidences

 

[rencontres d’arles] stage avec Christopher Morris été 2011
[rencontres d’arles] stage avec Claudine Doury été 2014
[rencontres d’arles] stage avec Claudine Doury avril 2015
[cours du soir] Ecole Bloo avec Sarah Mulot 2015 2017
[résidence île de groix ] avec Claudine Doury 2018
[collectif soir ] fait partie du collectif soir depuis 2015

Shares
Share This